Thursday, December 25, 2008

Nokia E71 Review

So, I finally, after a long study, bought the Nokia E71.

What was important for me was (in order of importance):
- phone
- sync with Outlook
- email
- GPS
- photo and video recording

After reading such amazing reviews, I was convinced I was getting the best phone in the world. Well, it's good, but has significant room for improvement. Here is a list of the first things that worked and did not work.

Works
  1. WiFi - amazingly smoothly. Easy to enable or disable.
  2. browse the web
  3. battery life seems infinite
  4. screen is good
  5. sync with Oulook, including uploading maps onto the E71 (although it's not really straightforward).
  6. keyboard is really nice for its size
  7. a touchpad would be nice, but the keyboard does just fine
  8. Input: it smartly understands when it's entering numbers; it displays password letters for one second before hiding them (not everywhere, though)
  9. It's soooo much faster than my previous HTC with Windows Mobile! :)

Can be improved (badly)
In general, I am lacking shortcuts from one application to another, or to important functions (to me, but well, I am not so special). I had to read the manual almost from end to end, which is highly unnatural...
  1. the email programme is bad. Just bad. I'm using gmail IMAP, and (too) many unnatural menus need to be navigated to see my folders. It will not download email bodies automatically, which means that I need to wait for many seconds after I clicked on an email. It takes AGES to synchronize with the server, even on WiFi. Features are cumbersome and limited. But it kind of works. I just tried GMail (get it from http://m.google.com) - much better!
  2. When you are on one of your contacts, you can not display its position on the GPS maps. You need to go to the maps, go to "Options > Search > Addresses >
    Options > Select from Contacts" (no kidding...) and finally you can see this address. Why you can not just type "Kennedy" in the search bar and it will propose all Kennedy avenues, but also all Kennedy's you have in your contacts is a mystery.
  3. Also, re. the maps, it is highly un-intuitive to get to display a route. See p. 76 of http://nds1.nokia.com/phones/files/guides/Nokia_E71-1_UG_en.pdf for more details.
  4. Google maps is MUCH more intuitive, but you can not upload maps (and have hence a bigger traffic)
  5. The radio can only be heard through the headset. Not on the integrated loudspeaker, which is quite good, by the way. Why is there a limitation like that? Mystery.
  6. Zooming when browsing is unnecessarily complicated (but needed on small screens).
  7. For some reason, it asks me too often what connection to use, even when I am on WiFi.
  8. If you go on Nokia Switzerland, the E71 is not listed everywhere, so I needed to go to nokia.co.uk to get some software. It was in English, which is much better than the crappy translation that is on my E71 (in French), but I'm afraid that some things will not work as smoothly as they should.
  9. I hate the translation on the phone. For example, it says "Effectué" (which means "done, in the sense of made" for "Done". They should have used Fini or Terminé instead. Everything is like that.
  10. The audio jack is not the standard one. I'll have to buy an adapter, or worse, buy another bluetooth headset.
  11. For some reason, it copied my music on the phone memory instead of the card memory (which is much larger)
  12. Bluetooth did not work, but it might be my computer.
  13. Zooming in and out use litterally (at least...) 3 different sets of key (Function/backspace for GPS, */# in web browser and 0/5 in photo viewer). The most unnatural one is the 0/5 in photo viewer (the keys are not even on top of each other). Why not Shift-scroll or */# like elsewhere?
Summary: in general, a really good phone with room for LOTS of software improvements.

If you have solutions for any of the issues listed above, I would be most grateful to hear about them... :)

Saturday, December 20, 2008

Mais à quoi bon avons-nous une loi (et un bureau) sur l'égalité

Quand on lit que la directrice du "Bureau de l'égalité entre hommes et femmes" dit qu'il faut écouter son "bon sens" et donc donner le nom de la mère à l'enfant, on a des vraies raisons de s'inquiéter de la manière dont on dépense nos impôts et de la raison d'être de ce bureau. Si c'est pour défendre les femmes (qui en ont encore bien besoin dans la vie pratique), soit. Mais alors ne parlons pas d'égalité.

"On est sûr de qui est la mère, mais pas le père", poursuit la commère. Non mais vraiment, soit elle n'a aucune idée de la condition du père non marié en Suisse, soit c'est une féministe extrémiste extrêmement dangereuse et il faut l'interdire de séjour en Suisse.

Mais Madame, savez-vous ce que ça représente pour un père de reconnaître son enfant? Ca représente, entre autres, en cas de séparation, de payer 17% de son salaire à la mère pendant les 25 années qui suivent la naissance. On estime le coût d'élever un enfant à 1 million de francs à Genève. En reconnaissant un enfant, on signe un papier qui va nous coûter 500'000 francs sur les 25 prochaines années. Il faudrait être complètement fou ou encore plus bête que vous pour faire ça, si l'on est pas sûr que c'est son enfant.

Egalité entre hommes et femmes, cela signifie qu'il faut enlever toute mention à "homme", "femme", "mari", "épouse", etc. de toutes les loi. Des exceptions pouvant être faites pour des cas très précis dérivant des différences physiques (maternité et violences physiques) mais c'est vraiment tout. Une fois que l'enfant est né, allaitement et convalescence de la mère à part, c'est fini: l'homme est la femmes sont vraiment égaux.

Sunday, December 14, 2008

Family Tree Maker 2009

I just bought Family Tree Maker (FTM) 2009, after using previous versions for 10 years, and this is the biggest disappointment:
- no more easy copy and paste of trees
- no interactive descendants trees
- slow to start (20 seconds on my fast PC)
- crashed both at GED import AND export...
- does not import accents (éèà...) the same way as FTM 2005. You need to import it, export it to GED and re-import it. How lousy is that? It really shows that the engine is not solid.

Oh, and did I mention that you can not download the software, or even version updates? You need to have it shipped, with additional costs, of course... Not really acceptable in 2008!

On top of that, for people who manage large trees (the one I manage has 190'000+ people):
- it's slow as hell. I just ran a find&replace. It has been running for 2.5 hours and is not over (which is why I am still up at 1am... :() [Well, actually, it crashed as well (after 2.5 hours wait...)]
- export is dead slow as well (and it crashes after 30 minutes work...)
- it takes up more than 1 GB before I did anything

There is one plus: the one-page individual view, that you can customize and add the fields that matter to you (for me, the occupation).

Bottom line:
If you're not in a hurry and want to manage a small family file, never will import a GED file, it might be ok. But well, for this purpose, get a free software, like PAF, or do it online!

Addition on Dec. 22: After 10 days and 3 reminders waiting for their customer service to come back to me, I think I will copy the changes I made on the previous version of the tree on FTM 2005! :(

Anyone interested in buying a CD with license of FTM 2009 for half price? :)

Saturday, December 13, 2008

Nom de famille d'enfants de parents non-mariés

Voilà un sujet qui mérite d'ouvrir son blog...

"Le Conseil fédéral avive la querelle du nom de famille en rejetant le matronyme", Le Temps du 13 décembre 2008 (pas 1908...), http://www.letemps.ch/template/suisse.asp?page=5&article=246125

"Le gouvernement [...] juge contraire à l'égalité la préférence donnée au nom de la mère en cas de désaccord des parents sur le nom des enfants."

"Dans ce cas, le Conseil fédéral propose que la décision revienne à une instance judiciaire, sans fixer aucune règle de fond. Le tribunal pourra tenter une conciliation, y compris en proposant que le nom soit tiré au sort. "

Mais alors, il faudra qu'un fois pour toute on décide si les femmes et les hommes sont égaux (ou égales...) et Suisse ou pas. Ca fait maintenant 27 ans, depuis 1981 (selon http://www.comfem.ch/pdf/f_3_1_recht.pdf) que cette égalité est inscrite dans la Constitution, juste après le respect de la dignité humaine. On pourrait penser que c'est important.

Mais non, 27 ans après, une génération après, il y a encore quantité de lois non seulement aberrantes, mais en plus qui violent ce principe de plein fouet sans aucune vraie raison, et EN PLUS, le Parlement d'AUJOURD'HUI veut CONTINUER d'ajouter des lois sexistes. Mais on croit vraiment rêver. On a vraiment l'impression d'être la plus grande république bananière de l'égalité des genres. Heureusement, le gouvernement a réagi à temps. On a peut-être passé juste à côté d'une autre humiliation, comme les Genevois l'ont subie, lorsque le gouvernement a fait passer une loi alors qu'il n'en avait pas le droit.

Mesdames et Messieurs les Parlementaires, reprenez votre copie et faites-nous des lois qui respectent la Constitution et le bon sens, s'il-vous-plaît! Pour moi, "égalité des sexes" signifie qu'il faut enlever toute mention à "homme", "femme", "mari", "épouse", etc. de toutes les loi. Des exceptions pouvant être faites pour des cas très précis dérivant des différences physiques (maternité et violences physiques) mais c'est vraiment tout.

D'ailleurs, je ne comprends même pas comment, en 2008, on a pu arriver à une proposition de loi pareille. C'est EXACTEMENT la même chose que si l'on avait dit "si l'un des conjoints est noir, l'enfant prendra le nom de l'autre". Aberrant, mais si on veut parler de non-discrimination selon le sexe, la religion ou la race, il me semble qu'il est temps d'agir...

Et quand vous aurez réglé la question du nom de famille, je vous serai gré de vous attaquer à l'armée, au congé parental (2 jours, c'est un peu ric-rac...), au droit du père non-marié (aujourd'hui, la mère a à peu près tous les droits et le père juste celui de payer), etc.

A force de trop vouloir protéger les femmes au niveau juridique, elles seront perdantes dans le monde réel (salaires, positions élevées, etc.), ça semble évident. Il n'y a qu'à se tourner vers les pays nordiques pour le réaliser.

Finalement, il me semble important de considérer le bien de l'enfant: si les parents n'arrivent pas à se mettre d'accord sur son nom et doivent faire recours à un juge, l'enfant ne part pas forcément dans les meilleures dispositions pour la vie, et devrait faire l'objet d'une tutelle "light", c'est-à-dire que quelqu'un devrait s'assurer régulièrement qu'il est dans de bonnes mains.